attendez-vous à savoir …

ROISSYBUSINESSBIS

A LIRE ABSOLUMENT (recommandé par RM)

silence_coupable

RoissyMail embauche !

canstockphoto16466792BIS

un rédacteur, une rédactrice. Cliquez pour en savoir plus

CARTE DU GRAND ROISSY 2014

CarteRM214

Téléchargez-là pour voir les différences avec la nouvelle (2018/19)

Prenez vos jumelles et devenez …

Prenez vos jumelles et devenez ...

pas voyeur, mais...

On rigole aux Rigoles

IMG_2347

Brasserie Les Rigoles à Paris 20. On recommande ! cliquez...

RoissyMail-Le-Magazine n°31

RoissyMail-Le-Mag-3101

Dans ce n°: le PNR, mais aussi un gros dossier très business sur les nouvelles ZAE du Grand Roissy. Un "collector"...

RoissyMail le Mag n°30

Pages de RM30BD2 copie

Tout savoir, dans ce numéro sur le Parc d'Exposition de Villepinte et son extension.

RETROUVEZ LES ANCIENS RM

RM

numéros 14 (2004) à 499 (juin 2012): une mine d'infos et de témoignages sur le Grand Roissy

Pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Un vrai roman

bn26-1.pdf

La voilà ! Téléchargez-là ici ou commandez-là chez nous

carte_roissy_2019_2 BD240
  • http://www.parisnord2.fr/

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Pour toujours mieux vous informer ...

CHOSES PUBLIQUES

Doc CP numero 2 ok

Violence à l'école: ça ne date pas d'hier. Lisez ce témoignage d'EV (2001)

Le (vrai) dernier RM le Mag !

Pages de RoissyMail Magazine 25 copie

Un numéro "collector" , carrément génial

RoissyMail Le Magazine N°32

Pages de ROISSYMAIL32BIS copie

La gare du métro « Grand Paris Express » au Mesnil-Amelot

garemetroGrandParis Mesnil-Amelot copie

Roissy Mail Le Magazine n°29

Pages de RM29bd2 copie

Les dossiers de nos Mag restent toujours jeunes... Consultez ou téléchargez le n°29 facilement.

Nos anciens journaux papiers

Capturebn2

Une mine d'infos pour comprendre le territoire

J’ai 14 ANS….

moibdrm

CLIQUEZ !

1057, délire

Bienvenue au club ! Sacré Na!

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 14 septembre 2019

Toujours bien ce Na ! Chaque jour BFM publie un dessin de lui sur l’actu….  Voyez son site?

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1057, lecture

Le Grand Abandon !

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 13 septembre 2019

cliquez pour voir ce qu'en dit l'éditeur

Je viens de terminer  (le 11 septembre…) la lecture de ce livre d’Yves Mamou, que je recommande vivement. Très précis, très documenté. Et je peux vous dire qu’il n’y va pas avec le dos de la cuillère (il a été journaliste au Monde pendant 23 ans). Ça fait froid dans le dos… Si ça continue, on sera encore plus mal… EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

Consulter les 5 derniers numéros de RoissyMail Le Mag

1057, Grand Roissy

Vraiment Grand Roissy

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 06 septembre 2019

cliquez pour voir le site

Le Club des acteurs aéroportuaires a ouvert son site web cet été. Intéressant à découvrir. Rappelons que ce club est issu de la fusion en juin 2018 (revoir ici) de l’association Pays de Roissy et celle des Collectivités du Grand Roissy. Avec un territoire large (mais dommage, le sud de l’Oise n’est pas vraiment dedans).

cliquez pour voir en grand

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1057, CA Roissy Pays de France, Nécrologie, Villeneuve-sous-Dammartin

Mort de Gilles Chauffour, maire de Villeneuve-sous-Dammartin

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 30 août 2019

On a appris la triste nouvelle lundi, via le Facebook de la Communauté Roissy Pays de France, la mort prématurée (à 63ans) de Gilles Chauffour, maire de Villeneuve-sous-Dammartin et conseiller communautaire. Suite à une rupture de l’aorte survenue dimanche soir. Il a été transféré en urgence à l’hôpital d’Aulnay, puis après à celui de Saint-Denis. Mais rien n’a pu être fait.. Il est donc mort le lendemain.

Je le connaissais bien, professionnellement, et ça m’a fait mal, au point de peiner à écrire ces quelques mots depuis ce malheureux jour. . Maire depuis  2008 après avoir été adjoint, il s’impliquait beaucoup (ce qui n’était pas toujours facile) pour sa petite commune . Toujours souriant, impliqué politiquement, bourré d’humour… Mais, je peux vous le dire, toujours libre de ces propos et de ces prises de positions notamment à l’époque de la naissance de la « Grande interco », revoyez-ça ici, en 2013).

Faites « Gilles Chauffour » sur le moteur de recherche de Roissymail (en haut, à droite) pour avoir accès aux articles que j’ai écris sur cet homme admirable.

La cérémonie aura lieu demain 10h en l’église de Dammartin-en-Goële (celle de Villeneuve étant en travaux) et sera inhumé dans le cimetière de Villeneuve.

Grande perte, grande tristesse.  Que tous trouvent ici nos condoléances et en particulier ses trois filles, dont Cécile, que j’ai eu au téléphone. EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1057, CONSO

Lunettes cerclées de noir !

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 15 août 2019

Je suis mort de rire… Voici plus de 3 mois, la fille de ma femme (Nina, que vous  commencez à connaitre, qui vit chez nous pour ses études), arrive avec… des lunettes (très) cerclées de noir. J’étais étonné. Quelques jours après, son frère passe, il avait changé de lunettes et, pareil, les nouvelles étaient aussi très cerclées de noir. Ils ne s’étaient pas concertés.

Ça m’a interpellé. Je me suis dit que ça devait être la mode. Et bien décidé à voir ça de près.  J’ai commencé à en voir pas mal à télé. Suis passé voir mon opticienne rue de Belleville (foto du haut, l’offre de lunettes) qui m’a confirmé que oui, c’était la mode, mais que c’était en train de retomber. Eh ben non… Depuis, je regarde partout et je vois partout des cerclées de noir (je vais les appeler « cerclées » pour faire court). Je regarde souvent (trop) les télés. En trois mois quasiment tous les journalistes sont passés aux cerclées. Les invités et autres « experts » le sont aussi. Et je peux dire que dans le monde entier, sur tous les continents, les cerclées dominent largement !!

Dans mon quartiers, idem. Les passants sont en majorité cerclés. Mon boucher aussi a changé pour des cerclées, pareil pour Abder, le gérant de mon resto préféré. Lui c’est tout récent. Je lui ai demandé pourquoi les cerclées. Il m’a dit, et je veux bien le croire, qu’il n’a pas fait exprès, ce qui confirme ma thèse de la mode. Même « ma » vieille mendiante (d’Europe de l’Est) de la boulangerie a changé ses lunettes récemment. Au passage, elle est là depuis presque 7 ans, 6 jours sur 7 (sauf quand elle s’accorde de rares RTT), qu’il pleuve ou qu’il vente (mais à l’abri quand même). Elle ne s’absente que quelques minutes pour fumer une cigarette et passer un coup de fil avec son smartphone dernier cri…  C’est que les gens donnent, je vois ça. Un commerçant du coin, chez qui elle va changer ses pièces m’a dit un jour: Eric, elle gagne plus chaque jour que toi ou moi… à ( 40 à 50 euros par jour, donc plus que le smic, auxquels on peut certainement ajouter le RSA, allocs logements, et CMU (d’où les lunettes). Un jour je l’ai vue, je passais par là, se précipiter (sans la béquille qu’elle arbore pour faire la manche) de l’autre côté de la rue, pour aller saluer avec joie, deux jeunes hommes à bord d’une grosse BMW noire immatriculée en Bulgarie.

Incontestablement c’est la mode des cerclées partout et pour tout le monde (enfants et vieux compris). Mais y’en a toujours eu des cerclées ! J’ai même vu récemment à la télé Histoire, Léon Blum et…. Georges Guingoin (le pauvre grand résistant communiste, qui avait fait l’objet, après la guerre, d’un véritable procès de Moscou par le PCF, qui a fini par le « réhabiliter » en … 1998 ! Revoyez ou découvrez cette triste histoire sur ce wikipedia),  qui en avaient…

Bon, regardez les cerclées … J’ai changé mes lunettes il y a 6 mois, et j’ai pris , comme d’hab, les plus discrètes. Comme d’hab? Eh ben non! Revu cette foto (que j’aime bien bien, comme beaucoup d’entre vous le savent) : j’étais cerclé !!

Bon, c’est les vacances… EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1056, Sarcelles, délire

Incroyable !

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 09 août 2019

cliquez pour voir ce passage de fou

On m’a transmis ce tweet tout récemment. Comme il s’agit d’un échange, sur LCI (en novembre 20017 en fait) avec François Pupponi, ancien maire de Sarcelles, j’ai regardé. Plusieurs fois car je n’y croyais pas. On y voit une certaine Maboula tenir des propos racistes envers les Juifs, à propos, avait rappelé Pupponi, d’une liste « noire », lors d’élections municipales à Sarcelles, à l’époque de Dominique Strauss-Khan, destinée ouvertement à battre un maire juif !!  Effarant ! Mais comme elle est de gauche et noire, personne n’a rien dit. Imaginez que je fasse un article en appelant à la constitution de listes pour battre les maires juifs, parce qu’ils sont juifs.

Je ne la connaissais pas celle-là, mais voyez ce qu’en dit wkipedia… Je maintiens que c’est ce genre de personnes, qui voient du racisme partout (des pays racistes comme la France, j’en veux bien tous les jours)  qui fabriquent de vrais racistes et encouragent le vote extrême (qui ne l’est plus d’ailleurs, grâce à elles). EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1056, CA Roissy Pays de France, Seine-et-Marne

Patrick Renaud à MagJournal 77. En gros : on est les rois du pétrole, c’est formidable !

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 09 août 2019

cliquez pour lire

C’est de notoriété publique : j’aime beaucoup Patrick Renaud, que je connais depuis longtemps, président de la CA Roissy Pays de France (et 1er adjoint au maire de Roissy-en-France, chargé des finances). Parce que c’est un homme de consensus. Après toutes les difficultés qu’on a eu lors la constitution de cette nouvelle CA, il a été élu à l’unanimité président (revoir ici), en avril 2016, et depuis tout se passe bien au Conseil communautaire. Consensuel mais cela ne l’empêche pas de parler franc, voire de pousser un bon coup de gueule. J’aime…

Il a accordé récemment un entretien à Magjournal77, relaté par Hélène Rousseau, la fondatrice du journal. C’est à lire ici. Certains passages m’ont fait sourire, à commencer par la fin, où le président s’enthousiasme : « La Carpf compte 355 000 habitants, on est les rois d’un aéroport, avec les trois quarts de Roissy, on a la moitié du Bourget, c’est formidable ». Eh eh...

Un autre passage, mais qui ne m’a pas fait sourire, celui-là, à propos de la concertation pour le T4 : « Nous avons aussi fait des réserves sur le nombre d’emplois qui seront réservés à la Seine-et-Marne car on ne veut pas regarder les autres qui viennent de Paris ou de Seine-Saint-Denis, les prendre à notre place ». La Seine-Saint -Denis appréciera….

Cette phrase m’étonne de sa part. Peut-être due  au fait qu’il s’exprime dans un média seine-et-marnais ( plusieurs communes 77 sont dans la CA). Il sait bien qu’il n’existe pas d’emplois réservés en fonction de l’habitat (ce qui serait illégal). Je croyais qu’on en avait fini avec ce genre de propos, tout bonnement démagogique. Ça me fait penser à un article de cette même (sympathique) Hélène Rousseau, lorsqu’elle travaillait au journal « La Marne » (voici quelques années) où elle expliquait que « les entreprises » de CDG refusaient systématiquement d’embaucher les gens de Seine-et-Marne. Carrément ! Je l’avais accrochée à l’époque.

Mais lisez l’entretien, y’ a pas que ça, heureusement! EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1056, Le Grand Paris, Transports en commun

La Société du Grand Paris a publié son rapport 2018 (très … vert et social)

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 08 août 2019

le comité exécutif de la SGP . A droite c'est Bernard Cathelain, membre du Directoire, ancien directeur chez ADP. Cliquez pour avoir le rapport

C’est la saison des rapports ! La Société du Grand Paris vient de publier le sien, sur son activité 2018. Je l’ai lu. Très riche et, comme je dis dans le titre, très vert et très social…

Ça fait du bien d’avoir des nouvelles. Cela dit, j’ai, depuis un bon moment, un sentiment mitigé sur la SGP créée en 2009/2010. L’impression que les choses ont trainées. On se souviendra du rapport de la Cour des Comptes (le revoir ici) publié en décembre 2017 et, sommes toutes assez… sévère. Espérons que les choses vont aller bien suite aux réorganisations en cours (avec un effectif actuel de 200, la SGP prévoit d’embaucher 200 supplémentaires en 2019…). Et espérons que les délais seront tenus pour la ligne 17 Nord (avec les gares de Gonesse, CDG en 2024 et le Mesnil-Amelot en 2030). EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1056, Nostalgie

Prélévement à la source : souvenirs de Pierre Lalumière

2 commentaires 05 août 2019

c'est ici, dans l'annexe Panthéon de Paris 1 que Pierre Lalumière donnait ses cours

J’ai toujours eu la chance d’avoir, de la maternelle à l’université, de très, très bons maitres et professeurs. Aussi pédagogues, que fermes et gentils. Je pense souvent à eux, car je leur doit beaucoup. Quelques souvenirs (au-delà des jambes et des très hauts-talons de Mme Boucher, maitresse en CP qui doit être responsable de mon addiction sur ces chaussures), mon maitre de CE1  qui me frappait les doigts avec sa règle en fer quand je récitais mal les tables de multiplication , M. Guimard, maitre de CE2 (en blouse grise) qui avait mis en garde notre génération « vous allez avoir des problèmes de retraite » (on n’avait rien compris), M. Grifatton, mon prof de français de 4ème qui, me rendant une rédaction en me pointant du doigt et me disant : Veillon, c’est pas d’votre patte, ça (faut dire que, pas malin, j’avais recopié mot pour mot des passages d’une encyclopédie…).

Tous les imbéciles sourient…

Toujours en 4ème mon prof de maths, me voyant sourire (j’étais… turbulent -jusqu’à ce jour d’ailleurs-, mais jamais impoli) , certainement d’un air narquois, me dit: « Veillon, tous les imbéciles sourient. Posez-vous la question de savoir si tous ceux qui sourient sont des imbéciles ». Je me souviens toujours de cette phrase, mots pour mots. J’ai arrêté… M. Fuchs, mon excellent prof d’allemand nous soulevait en tirant sur la patte de cheveux si on ne connaissait pas par cœur les « aus, bei, mit »… et  autres « durch, für, gegen… » (je les connais encore par cœur).

Au lycée pareil, toujours de bons profs, notamment MM. Burgard (Français ,Latin), Defoug, (Histoire géo).

A la fac, en première ( non 2ème euh!) année d’histoire géo,à Nancy II, j’ai eu la chance d’avoir, notamment, Yves Burnand, spécialiste national d’histoire de la Gaule. A Paris 1, en licence d’histoire, j’ai eu l’honneur de suivre les cours d’Albert Soboul, grand spécialiste de l’histoire de la Révolution française. Après ma licence d’histoire, j’ai fait un DEUG de droit (mention science politique)  toujours à Paris 1. Il y avait un cours d’initiation au droit  pénal, dispensé par … Robert Badinter ! (que j’ai eu l’occasion de revoir avec grand plaisir en 2011 à Dammartin-en-Goële, c’est ici).

Tout ça pour en venir à Pierre Lalumière, et au prélèvement à la source. Pierre Lalumière (le mari de Catherine, l’ancienne ministre) était (il est mort en 1996, à l’âge de 65 ans…) professeur de finances publiques à Paris 1, et j’avais suivi, toujours en DEUG, son cours d’initiation. Ce fut formidable ! Il éditait un livre « Finances publiques » , qui était la « bible » en la matière. Il faisait ses cours sans aucune note, tout de tête, mais extraordinairement structurés (et avec une bonne blague appropriée de temps en temps). Jamais, je m’en souviens très bien, mes notes avaient été aussi bien écrites.

Un jour, puisqu’il était question d’impôts, il nous avait bien expliqué le principe du prélèvement à la source. Et, avec malice, il nous avait dit qu’aucun gouvernement n’oserait faire ça, tant ça serait impopulaire !

Eh bien c’est fait maintenant, et ça à l’air de marcher. Personne n’a rien dit… Et, selon la presse de ces derniers jours, les prévisions de recettes de l’impôt sur le revenu sont augmentées d’un milliard pour cette année …   EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1056, Roissy CDG

Un mémoire universitaire sur les liaisons terrestres de deux aéroports

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 02 août 2019

cliquez pour le mémoire

Voici quelques mois, j’avais reçu un mail de Magali Crochetet , une étudiante de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, UFR science humaine, Géographie. Elle me disait qu’elle préparait un master sur les dessertes terrestres  de CDG et de Changi (Singapour) et souhaitait mes avis. Ce qui fut fait.

Elle m’a envoyé le mémoire récemment dans lequel en annexe figure la Carte du Grand Roissy (que je lui avais envoyée). J’ai pris le temps de le relire attentivement. Il est  intéressant, très documenté  . Cependant, j’y ai trouvé à redire.

Notamment cette phrase (page 22) et je me demande où elle a pu trouver ça :

Les financeurs: Les principaux membres financeurs de l’aéroport sont l’Etat, la Région Ile-de-France, les départements du 77 (Seine-et-Marne) et du 93 (Seine-Saint-Denis), Aéroports de Paris et les chambres de commerce.

Encore une fois, si le mémoire est très documenté , tout a été fait à distance. Ce qui, de nos jours est bien possible, mais un peu … frustrant. Elle s’est privée, je pense, d’un ressenti réel. Je lui conseille de méditer ce mot de Gramsci (dans ses Lettres de prison) : la « sensation moléculaire ». Voyez ci-dessous ce qu’elle dit elle même (page 59):

III.Limites et perspectives

Écrire un mémoire, c’est faire face à des problèmes et rencontrer des limites. C’est également voir les perspectives possibles pour celui-ci. Il s’agit également d’une expérience personnelle qui amène beaucoup de réflexions.

1.Des études à distance.

Dans un premier temps je vais parler d’une des limites à mon mémoire. Mon sujet ne portait pas sur des espaces à proximité de mon lieu d’étude et de vie. En effet, le choix de Singapour était dû à une envie profonde d’étudier un territoire asiatique et d’utiliser des études personnelles préalables. De ce fait, se rendre sur place devenait pour ce territoire une option non-envisageable. Le deuxième territoire que j’ai étudié est Roissy-CDG. D’un point de vue géographique, cet espace ne se trouve pas à une distance importante, cependant, dans un souci d’organisation, je n’ai pas eu l’opportunité de me rendre une nouvelle fois sur place. J’ai fait le choix de cet aéroport car je m’y suis déjà rendu une fois dans celui-ci et j’ai pu utiliser cette expérience dans mon mémoire. Cependant, par manque, surtout de temps, je n’ai pas pu y retourner pendant l’écriture de ce dernier alors qu’un aspect terrain aurait pu apporter ou soutenir des éléments:«Faut le voir, il faut pratiquer le RER à différentes heures [...]. Il faut essayer les dessertes bus aussi [...]. Il faut vous faire votre propre religion. » J. Grangé, 2019.Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je ne crois pas qu’une étude sur le terrain était primordiale pour la rédaction de mon sujet. Beaucoup d’informations et de données sont disponibles à distance et j’ai eu la chance d’échanger par mails avec plusieurs professionnels de cet espace donc des usagers qui m’ont permis de pallier à cela. Cependant, une partie enquête sur le terrain est manquante malgré des entretiens et nombreux échanges par mails et téléphones. En effet, me rendre sur le terrain aurait pu m’apporter d’autres éléments, notamment plus d’avis à retranscrire dans ce mémoire. Pour un travail de thèse, et avec l’accord d’ADP et de Changi, une enquête auprès de passagers et des employés pourrait donner de nouveaux résultats avec des données plus récentes. Dans le cadre d’un master cela était difficilement possible, entre le temps manquant et les non-réponses aux mails envoyés.La multitude d’informations disponibles a été, l’une des difficultés les plus récurrentes que j’ai rencontré notamment pour le territoire de Roissy-CDG. Le flot d’informations m’a quelques fois dérouté mais mes échanges par mails m’ont permis de me recentrer sans trop risquer de me perdre dans celui-ci. Ce fut un des aspects les plus fastidieux de ce mémoire, savoir quelles informations je devais traiter et quelles informations je pouvais me permettre de laisser,pour un autre sujet de mémoire par exemple. »

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

© 2019 Roissy Mail. Porpulsé par Wordpress.

Thèmes Wordpress par Agence Rdva