attendez-vous à savoir …

ROISSYBUSINESSBIS

A LIRE ABSOLUMENT (recommandé par RM)

silence_coupable

RoissyMail embauche !

canstockphoto16466792BIS

un rédacteur, une rédactrice. Cliquez pour en savoir plus

CARTE DU GRAND ROISSY

CarteRM214

Téléchargez-là ou commandez-là chez nous

Prenez vos jumelles et devenez …

Prenez vos jumelles et devenez ...

pas voyeur, mais...

On rigole aux Rigoles

IMG_2347

Brasserie Les Rigoles à Paris 20. On recommande ! cliquez...

RoissyMail-Le-Magazine n°31

RoissyMail-Le-Mag-3101

Dans ce n°: le PNR, mais aussi un gros dossier très business sur les nouvelles ZAE du Grand Roissy. Un "collector"...

RoissyMail le Mag n°30

Pages de RM30BD2 copie

Tout savoir, dans ce numéro sur le Parc d'Exposition de Villepinte et son extension.

RETROUVEZ LES ANCIENS RM

RM

numéros 14 (2004) à 499 (juin 2012): une mine d'infos et de témoignages sur le Grand Roissy

Pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Un vrai roman

bn26-1.pdf
  • http://www.parisnord2.fr/

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Pour toujours mieux vous informer ...

CHOSES PUBLIQUES

Doc CP numero 2 ok

Violence à l'école: ça ne date pas d'hier. Lisez ce témoignage d'EV (2001)

Le (vrai) dernier RM le Mag !

Pages de RoissyMail Magazine 25 copie

Un numéro "collector" , carrément génial

RoissyMail Le Magazine N°32

Pages de ROISSYMAIL32BIS copie

La gare du métro « Grand Paris Express » au Mesnil-Amelot

garemetroGrandParis Mesnil-Amelot copie

Inscription à la Newsletter RoissyMail

Inscrivez-vous à la newsletter

Email *

Nom *

Entreprise

Fonction dans l'entreprise

Site web



captcha


* = indispensable

Roissy Mail Le Magazine n°29

Pages de RM29bd2 copie

Les dossiers de nos Mag restent toujours jeunes... Consultez ou téléchargez le n°29 facilement.

Nos anciens journaux papiers

Capturebn2

Une mine d'infos pour comprendre le territoire

J’ai 13 ANS….

moibdrm

CLIQUEZ !

1035, Africa, RoissyMail

In and out of Africa

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 19 août 2018

Je viens de  passer quinze jours au Bénin, mon « deuxième pays » comme beaucoup d’entre vous savent. Je n’y étais pas retourné, pour des raisons diverses, depuis… 3 ans ! J’y suis allé notamment pour voir si je pouvais réactiver les anciens projets pro que j’avais déjà imaginés voici quelques années (notamment un site « CotonouMail », consacré aux affaires, dans ce pays très commerçant). Mais la connexion internet trop lente, les coupures intempestives (d’internet, d’eau, d’électricité, au point que j’avais dû acheter un groupe électrogène)  avaient rendu le projet impossible.

Mais ça y est : désormais l’internet (et le reste) fonctionne bien : j’ai pu même regarder les TV sur mon PC ! Le projet CotonouMail redevient envisageable, en tout cas passionnant, même si ça ne sera pas facile.

Autre but de ma visite, récolter, ou plutôt actualiser,  informations et témoignages sur le travail là-bas, les salaires (quand  il y en a, le chômage, surtout des jeunes, étant … abyssal), le cout de la vie, à Cotonou du moins.  Ceci pour tenter de faire comprendre, en ces temps de pressions migratoires vers l’Europe la vie des gens, convaincu qu’un grand nombre d’entre vous ne savent pas comment ça se passe la-bas (et encore, le Bénin est un des meilleurs pays d’Afrique). A voir dans l’article plus haut, à venir.

Ville plaisante, animée, avec des habitants agréables et accueillants.

une partie de la ville, située entre mer et lagune. Au fond le lac Nokoué

Je suis resté tout le séjour à Cotonou, basé dans mon appartement de Fidjérossé, situé derrière l’aéroport international (décidément), que je loue depuis 10 ans. Cotonou est de fait la capitale, puisque la présidence de la République et le gouvernement y sont, mais officiellement, c’est Porto-Novo l’autre grande ville du sud, qui l’est (ça avait été décidé après l’indépendance, pour ménager les susceptibilités). C’est une grande ville au bord de l’océan, avec un port très important (dont la gestion a été confiée récemment au port… d’Anvers). Je ne résiste pas à publier cette perle du nouveau DG, Christiaan De Block, sur le site web du Port :

« Je vous invite donc à venir très régulièrement consulter ce portail numérique qui est le vôtre, pour qu’ensemble nous poursuivions notre mission de promotion et de développement pour un Port de Cotonou qui se positionne définitivement comme un leader dans les activités aéroportuaire de la sous région« .(cliquez ici pour tout voir).

vue (partielle) du port

Lors des élections présidentielles, en 2016, c’est Patrice Talon qui a été élu, avec 63.57% au deuxième tour (le voir ici).  Ça a été une surprise pour beaucoup. Il n’avait jamais été élu auparavant et ne faisait pas de « politique active ». C’est homme d’affaires à la base, qui a bien réussi, en partant de rien. Suite à une grosse brouille avec l’ancien président, Boni Yayi, il a décidé de se présenter. Sans parti politique au départ. Et ça a marché; personne ne l’a vu venir. Il me fait penser à Macron… En fait, comme en France, les électeurs ont fini par en avoir marre des régimes précédents, qui ne faisaient …  pas grand chose. J’ai eu l’occasion de l’écouter lorsqu’il était venu à Paris, en début d’année, rencontrer les Béninois d’ici. J’ai vraiment apprécié son style. Et je vois qu’il a entamé une lutte concrète contre la corruption, qui gangrène le pays depuis… l’indépendance.

Il a mis en place un programme ambitieux de modernisation du pays (qui en a bien besoin). Voyez-ça ici ça peut donner des idées de business…  Notamment le début de la construction d’un nouvel aéroport (sur lequel ADPi a obtenu la maîtrise d’ouvrage déléguée: revoir ici). Et les négociations continuent entre ADP et le Bénin pour la gestion de l’actuel aéroport. Et l’extension du port, qui est le poumon économique du pays. Mais aussi la protection sociale (quasi inexistante : par exemple, seulement 8.4 % de la population est couverte par une assurance maladie), l’eau potable (la moitié de la population n’a pas accès à l’eau potable) et l’électricité, l’urbanisme (il a mis en place des opérations, dans les villes, de « déguerpissement », c’est à dire d’interdiction de commerces  sur la voie publique, nombreux, et ce depuis des années, ce qui a fait grincer des dents).

Comme Macron, il a mis un coup de pied dans la fourmilière (ou plutôt dans la termitière…). On va voir ce que ça donne, mais pour l’instant c’est plutôt bien parti…

Une fois de plus, je vous conseille d’aller en vacances dans ce beau pays. A votre disposition pour des tuyaux…(revoyez aussi tout ça…)

Les deux fotos (prises par un drone) publiées ici sont de Stéphane Brabant (celui qui avait réalisé « Happy from Cotonou », revoir ici, c’est comme ça que je l’ai connu), un Français installé à Cotonou depuis un bon moment. Je suis allé lui rendre visite avant de partir, avec plaisir (il habite non loin de chez moi, à Fidjérossé aussi). Son agence de com’ se développe bien ! Voyez son site en cliquant ci-dessous. EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1035, RoissyMail

Statistiques de lecture : le Club des Acteurs du Grand Roissy en vedette

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 12 août 2018

cliquez pour agrandir

Voici les dernières stats publiées par WordPress, le logiciel -gratuit- sous lequel RoissyMail est généré. Ça donne une idée. Vous remarquerez que l’article « Club des acteurs…. » arrive nettement en tête. Les pourcentages peuvent paraitre faibles, mais il faut savoir que c’est calculé sur les milliers d’articles publiés. Question lectorat, le plafond de verre des inscrits à la newsletter est toujours un peu en deçà de 6000. Mais le site est beaucoup plus fréquenté. J’estime toujours entre 70 et 100 000 visiteurs uniques par mois. Ceci parce que beaucoup de lecteurs réguliers ne se sont sont pas inscrits, pour une raison ou une autre, à la newsletter, mais aussi que les articles de Roissymail sont très bien référencés par les Google et consorts. C’est encourageant. EV

Découvrez Word Press (pour ceux qui ne connaissent pas): ça peut vous être utile


Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

Consulter les 5 derniers numéros de RoissyMail Le Mag

1035, Africa

A relire?

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 12 août 2018

cliquez pour l'article

Avant de publier mes articles « africains », je vous suggère de relire celui-ci, que j’avais écris voici déjà presque trois ans. Je n’en retirerais pas un mot. EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1035, RoissyMail

Fini le break

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 12 août 2018

Break qui a duré un bon mois. Pas de remords, puisque l’actu sur le grand Roissy a fait aussi un break. Comme vous le verrez plus haut, je suis allé 15 jours au Bénin où, grâce désormais à une connexion internet correcte, j’ai pu rester au courant. Donc c’est la rentrée de RoissyMail ! EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1035, délire, les mots

Il faut (vraiment) se méfier des mots (que j’aime, pourtant)

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 09 août 2018

ce panneau est situé rue de Belleville, non loin du métro Pyrénées. Depuis longtemps...

Par définition,  les langues vivantes vivent. Le sens des mots évolue, d’autres, nouveaux, apparaissent  (chaque année le Petit  Larousse en rajoute une liste : voyez ceux de 2018, et ses surprises). Jusque-là rien d’anormal. Mais il y a aussi les mots et le sens des mots, des glissements sémantiques, des expressions qui apparaissent selon… les modes du moment. Très franchement, ça m’énerve un peu.

J’en avais noté ces temps-ci quelques uns. Les voici, dans le désordre chronologique :

« Fier » : aujourd’hui, tout le monde est fier de … tout et de n’importe quoi. On a été récemment abreuvé de « fiers d’être Français » après la victoire de la Coupe du monde. Je ne vois pas pourquoi beaucoup sont « fiers d’être Français » … Donc si on avait perdu, ils auraient été « pas fier d’être Français »…? Ce mot fier, de mémoire, a commencé voici une bonne trentaine d’année avec les « Gaypride » nées aux USA et reprises en France, sous le terme « Marche des Fiertés homosexuelles », devenue à son tour Gay Pride . Franchement, je ne vois pas en quoi on peut être « fier d’être homosexuel »… Pourquoi n’y a-t’il pas de « Fiertés bissexuelles, ou hétérosexuelles » ou … de Tailleurs de pipe ? Et il y a eu, tout récemment, à Paris, magnifiés par la mairie de Paris  et le gouvernement, des… Gay Games, compétition sportive « internationale » réservés aux « gays » (expression somme tout honteuse et hypocrite, employée par la « société civile » (pour ne pas dire « homosexuel »…) qui a, été j’en témoigne (on ne disait pas « discriminé » à l’époque) odieuse pour le moins, voire criminelle vis à vis des homosexuels, les mettant au ban de ladite société. Il n’y a pas si longtemps que ça… Des histoires dramatiques comme ça, j’en ai connu plein, de près.

Toujours aux USA, je suis tombé, une année lorsque j’étais en reportage à Washington, sur une inattendue « Haïtian Pride ». Un défilé festif somme toute sympathique d’Haïtiens réfugiés, (nombreux aux US) … Mais je m’étais posé la question : compte-tenu de l’histoire de ce pays jusqu’à nos jours, je ne crois pas que j’aurais été « fier » d’être Haïtien …

« Résilience » : alors celui-là est tout récent chez nous. Je ne connaissais pas ce mot. A en croire le Larousse (voir ici), il s’agit d’une « caractéristique mécanique définissant la résistance aux chocs d’un matériaux ». Puis on a entendu de plus en plus ce terme avec les attentats islamistes, s’agissant de la capacité des Français à résister ou plutôt à encaisser ces autres chocs. Et, comme une trainée de poudre, tous les journalistes se sont mis en à l’employer. Marrant, je trouve…

« Les associations » : alors celui là est employé par les médias,à toutes les sauces. Un problème quelconque et on évoque systématiquement la position des « zassociations », comme je les appellent, sans qu’on ne sache jamais lesquelles et ce qu’elles représentent. Idem quand est interviewé un responsable d’une association dont on voit cette fois le nom), on ne sait jamais ce que ladite association représente, en terme de représentativité. Or seulement trois personnes sont nécessaires pour en créer une…

« Société civile » : pareil. On entend ce mot sans arrêt. Qui selon moi, ne veut rien dire (voir ce qu’en dit wikipedia). Pas loin le fameux « vivre-ensemble«   glorificateur (rédempteur ?) dont on nous rebat les oreilles depuis quelques années (y’a même une « mission Vivre Ensemble » créée par le ministère de la Culture ! voir ici)

« Valeurs » : c’est surtout l’apanage de de beaucoup de politiciens actuels qui n’ont rien à dire (excusez ce presque pléonasme). Surtout, depuis des années les PS et LR, j’ai remarqué. « nous défendons nos valeurs », répètent-ils tous en boucle depuis quelques années, sans qu’on ne sache, évidemment, lesquelles.

« Blacks, race/ racisme, personnes âgées, dodus et autres enrobés ou corpulents, élèves en difficulté, quartiers difficiles... »:  Il y a un bon moment qu’on ne dit plus Noir, mais Black, ce qui veut dire évidemment la même chose. C’est surtout les Blancs d’ici qui ont introduit ce mot. Comme s’ils avaient peur que le mot Noir soit je ne sais quoi, discriminant ? Ce qui n’empêche certains Noirs, ici et ailleurs, sur les réseaux sociaux notamment, de se déclarer être « fiers d’être Noir ». Sans parler des petits connards, (Blancs) dans le sud de la France qui avaient « manifesté » contre un pâtissier qui vendait le gâteau bien connu « Tête de Nègre » !  A une époque où « tout le monde » voit du racisme partout, le projet constitutionnel a  supprimé  le mot « race »  dans l’article 1er. Plus de race, donc plus de racisme… Ben des pays « racistes » comme la France, j’en veux bien tous les jours…

Que dire des vieux? Il y a plus de 40 ans que ce mot à quasiment disparu. Même l’organisation para-communiste « Union des Vieux de France » a changé son nom (voir ici, ses virages sémantiques).  Plus personne n’est vieux, pas même à 80 ans (le principal étant d’être « jeune dans sa tête ») . Ce mot est devenu une insulte. La bienpensance s’est tortillée, ces dernières années, pour trouver des mots de remplacement. Il y eu d’abord « personnes âgées » mais rapidement les mêmes ont pensé que ça faisait encore « vieux ». On a eu aussi « anciens » , mais ça aussi c’était trop…  On en est à « séniors ». Je vais avoir 64 ans, mais moi je me considère comme vieux  sans problème. Ah, au fait, le mot vieillard a complètement disparu de la circulation.
Les « gros« : bien sûr plus personne n’est gros (au moment où, en France comme ailleurs, y compris dans les pays sous-développés, le nombre de gros augmente sans arrêt). Gros, c’est comme vieux, c’est devenu une insulte. J’avais une collaboratrice qui pesait … 130 k. Un jour je dis à un de mes correspondants, qui ne voyait pas de qui je parlais, « tu sais, la grosse… ». Le correspondant en question s’est souvenu, (évidemment) tout de suite, du coup, mais en me lançant un regard noir, me reprochant sûrement d’avoir employé ce mot qu’il jugeait certainement insultant. Donc on peut faire 130 k (pour 1.60 M ) et ne pas être gros. Ce qui fait qu’on en est  à… corpulent, (surpoids a été employé pendant un moment, vite abandonné, car trop évocateur), enrobé (c’est déjà trop), fort, costaud (ça fait… sportif), j’ai même entendu : confortable ! Etc.

C’est comme les maigres, dans l’autre sens. Il n’y a plus de maigres : seulement des fins, voire très fins…

Et il n’y a plus, depuis des années, de « mauvais élèves » (c’est traumatisant…), il n’y a plus que des élèves « en difficulté ». Expression malheureuse qui n’encourage pas les intéresses  à progresser.

Trop long ! Mais driller et … malaisance quand même

Bon, je suis déjà trop long. Faut dire qu’il y en a plein, « trop même » comme on dit en Afrique. Allez, pour le fun:  « défusion », « déprotéger » (employé par le nouveau Secrétaire général FO à la télé, peu après son élection), inclusif (et son orthographe e-e…), supporterisme, court-voiturage, diversité et même « driller » (noté cette phrase : il nous permet de « driller » au maximum tous les scenarii que nous serons amenés à rencontrer sur le théâtre) qu’à ce jour je ne comprend toujours pas.

Et, tout récemment, j’ai entendu , pour la première fois, le mot  » malaisant « .

Bon, « à très vite » (selon l’expression à la mode, notamment sur les mails ou SMS) pour une suite. « Pas d’souci » (puisqu’on ne dit plus plus « pas d’problème », parait que c’est stressant…)  EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1034, Amenagement, CA Roissy Pays de France, Coup d' Gueule, Gonesse, délire

Sortie provocatrice (et pathétique) de Nicolas Hulot sur EuropaCity : vers sa démission ? Probable, je pense…

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 09 juillet 2018

cliquer pour voir l'extrait sur EuropaCity

« Je crois que le projet a été revu à la baisse. J’attends de voir ce que va être Europacity (…) Avoir un centre commercial gigantesque avec une station de ski artificielle, c’est la folie des grandeurs du XXe siècle, c’est exactement ce que je ne veux plus demain« 

Voici ce qu’à déclaré, tout récemment, Nicolas Hulot, ministre d’Etat, chargé de la la Transition écologique et solidaire (pas moins, avec quatre ministres sous son autorité…) . Cette déclaration est, à mon avis purement scandaleuse, démagogique, mais surtout politicienne, dans son intérêt. Il faudrait qu’il ferme les patinoires et les piscines s’il voulait être cohérent. …

J’en ai parlé avec un de mes honorables correspondants. Voici ce que je lui ai répondu (ça m’a donné l’idée d’en parler ici):

Je pense qu’ Hulot va démissionner, comme je vous le disait.

Il faut savoir que tout le monde, avant, voulait l’avoir comme ministre, Hollande mais aussi Sarko (popularité, ushuaia)

Ce coup-ci Macron a mis le paquet: ministre d’État, chapeautant , pas moins de quatre ministres, et pas des moindres. Un beau hochet… Vieillissant, Hulot a dû se dire c’est maintenant ou jamais…

Mais les choses se sont compliquées, compte tenu des positions qu’il avait prises avant. Macron lui a fait un beau cadeau avec l’abandon de NDDL. Mais y’a pas que ça: glyphosate, et surtout nucléaire où je pense le gouvernement ne bougera pas.

La dernière fois que je l’ai vu chez Bourdin (un mois+ je crois) il a fait comprendre, en se tortillant comme le dernier des politiciens , qu’il prendrait sa décision quant à son maintien au gouvernement dans le courant de l’été.

C’est dans ce contexte, je crois, qu’il faut situer sa déclaration sur EC. Il avait été peu disert sur ce sujet jusque-là, malgré les pressions diverses de ces « copains zécolos » .

Il sait bien que l’État (via son collègue ministre de la « Cohésion des territoires » et donc avec l’aval de Macron, forcément, MDR) a fait appel pour la ZAC du Triangle, et le gouvernement ne bougera pas sur EC (bonjour l’effet sur les investissements, entre autres).  Et, parler dernièrement d’EC (une vraie provoc’ au passage) comme il l’a fait à ce moment, alors que, encore une fois, il évitait le sujet,  sera un élément qu’il pourra mettre en avant pour sa démission (terres agricoles etc…) .

Il a une alternative : ou démissionner, ou manger son chapeau. Qu’il ne mangera pas, d’ailleurs, il s’en fout : c’est l’archétype du bobo (c’est pour ça qu’il n’a pas été désigné par les « Verts » (repère de bobo, pourtant)  qui l’ont « boulé » lorsqu’il voulait être candidat à la présidentielle, en 2011 (revoir ici, j’y étais, prestation lamentable, en mode je m’en fout, je m’amuse, c’était chez nous, à Sevran, ça faisait peuple ). Je pense qu’il va démissionner. Mais, selon son emploi du temps perso, il peut rester: la soupe est bonne !

Eh ben c’est pas terrible, tout ça… Le sort des habitants de notre région, il s’en tamponne le coquillard …

A plus cher ami  !

EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1034, Coup de coeur, Que sont-ils devenus?, Roissy CDG

La Guadeloupe comme si j’y étais, avec Danielle Yserman et Albert Holl

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 09 juillet 2018

vendredi dernier, au Yacht Club de Pointe-à-Pitre

Dans la série « je joue les entremetteurs » (j’ai l’habitude…), voici mon dernier coup. Moi qui suis casanier depuis un moment, j’aime voyager à distance ou voyager par personne interposée (c’est mon nouveau côté Avatar).

Donc, je savais que Danielle Yzerman (ancienne responsable de presse à CDG, chez ADP, aujourd’hui en retraite, que j’avais revue récemment dans mes hautes terres de Belleville, voir FB à gauche ) allait se rendre en Guadeloupe ces temps-ci. Son fils y travaille et c’était à l’occasion du 1er anniversaire de la mort de son mari Jean-Pierre Yzerman qui fut directeur des antennes radio des DOM TOM. Ce n’est pas banal, il a été incinéré et l’urne de ses cendres « enterrée » sous la mer, dans un lagon de l’ile. Son fils, qui pratique la plongée, vient lui rendre visite de temps en temps.

Je suis toujours en contact avec Albert Holl, ancien secrétaire général de la préfecture des Aéroports à CDG (revoir son départ ici, où je dis tout le bien que je pense de lui). Il est aujourd’hui secrétaire général de la sous-préfecture de Point-à-Pitre (partie de l’ile qui compte les 2/3 de la population et l’essentiel de son activité économique).

Du coup, je me suis dit, ces deux-là, ils devraient se plaire et avoir plein de choses à se dire (c’est fou comme tout ceux qui sont passés par « Roissy » en gardent une grande nostalgie).

Donc mise en contact des deux. Et déjeuner, vendredi dernier, au Yacht Club de Pointe-à-Pitre. Le courant est passé, comme j’en étais sûr. Et on a parlé tous les trois à ce moment, c’était comme si j’y étais…

Ils doivent se revoir !

Bon, faudra bien que je me décide à aller en … Gwadloup ! EV



Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1034, Roissy-en-France, culture et loisirs

De l’humour à Roissy Village ?

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 09 juillet 2018

cliquez pour les infos. Je trouve le logo ... rigolo

Voici quelque chose d’original, pour le moins. Le Centre culturel l’Orangerie de Roissy Village organise, en collaboration avec le théâtre Le Point Virgule (Paris) un … festival d’humour nommé « Les Ailes du rire ». Ouvert aux amateurs pour des sketches de 5 minutes. Les trente candidats retenus se produiront sur scène pour un spectacle public le 1er décembre prochain. Voyez toutes les précisions sur cette page spéciale du site de la mairie.

Bon, ben c’est courageux parce que de nos jours, y’en a pas beaucoup qui ont de l’humour… (encore que, certains, sans le faire exprès…). EV

Le beau centre culturel de Roissy-en-France (foto mairie)

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1034, Coup de coeur, Que sont-ils devenus?

Retrouvailles avec Sakuntala et Violaine

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 09 juillet 2018

Violaine, Nina, Saku et ma pomme

Sakuntala est venue passer 15 jours en France, venant de Chiang Maï (nord Thaïlande), où elle tient son superbe Home Stay (revoir ici). Elle n’était pas revenue depuis… 9 ans. Je l’ai invitée dans mon fief avec notre amie commune Violaine Valade (ex PAF puis Air France) qui lui a servi de chauffeur pendant son séjour. Chaleureuses retrouvailles, vous pensez bien. Elle nous a rapporté un sachet des citrons bio (revoir ici) qu’elle et son ami Dany cultivent dans leur magnifique propriété. Saku a pu faire connaissance de Nina, la fille de ma femme, qui devait faire deux mois de stage (janvier février) dans le Home Stay, mais qui n’avait pas pu embarquer pour une histoire de fou de visa.

Pour rappel ou pour ceux qui ne l’ont pas connue, Saku avait tenu, avec son défunt mari pendant des années le restaurant thaï (le Sakuntala…) du Mesnil-Amelot. Elle connaissait tout le monde…  Je continue à vous recommander son Home Stay de Chiang Maï, où j’avais passé 10 jours excellents. Prendre contact avec moi pour plus d’infos… EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

© 2018 Roissy Mail. Porpulsé par Wordpress.

Thèmes Wordpress par Agence Rdva