attendez-vous à savoir …

ROISSYBUSINESSBIS

A LIRE ABSOLUMENT (recommandé par RM)

silence_coupable

RoissyMail embauche !

canstockphoto16466792BIS

un rédacteur, une rédactrice. Cliquez pour en savoir plus

CARTE DU GRAND ROISSY 2014

CarteRM214

Téléchargez-là pour voir les différences avec la nouvelle (2018/19)

Prenez vos jumelles et devenez …

Prenez vos jumelles et devenez ...

pas voyeur, mais...

On rigole aux Rigoles

IMG_2347

Brasserie Les Rigoles à Paris 20. On recommande ! cliquez...

RoissyMail-Le-Magazine n°31

RoissyMail-Le-Mag-3101

Dans ce n°: le PNR, mais aussi un gros dossier très business sur les nouvelles ZAE du Grand Roissy. Un "collector"...

RoissyMail le Mag n°30

Pages de RM30BD2 copie

Tout savoir, dans ce numéro sur le Parc d'Exposition de Villepinte et son extension.

RETROUVEZ LES ANCIENS RM

RM

numéros 14 (2004) à 499 (juin 2012): une mine d'infos et de témoignages sur le Grand Roissy

Pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Un vrai roman

bn26-1.pdf

La voilà ! Téléchargez-là ici ou commandez-là chez nous

carte_roissy_2019_2 BD240
  • http://www.parisnord2.fr/

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Pour toujours mieux vous informer ...

CHOSES PUBLIQUES

Doc CP numero 2 ok

Violence à l'école: ça ne date pas d'hier. Lisez ce témoignage d'EV (2001)

Le (vrai) dernier RM le Mag !

Pages de RoissyMail Magazine 25 copie

Un numéro "collector" , carrément génial

RoissyMail Le Magazine N°32

Pages de ROISSYMAIL32BIS copie

La gare du métro « Grand Paris Express » au Mesnil-Amelot

garemetroGrandParis Mesnil-Amelot copie

Roissy Mail Le Magazine n°29

Pages de RM29bd2 copie

Les dossiers de nos Mag restent toujours jeunes... Consultez ou téléchargez le n°29 facilement.

Nos anciens journaux papiers

Capturebn2

Une mine d'infos pour comprendre le territoire

J’ai 14 ANS….

moibdrm

CLIQUEZ !

548, Politique

Sénatoriales: 21 sièges remis en jeu en septembre dans le Grand Roissy

0 Commentaires 30 décembre 2010

Avec la mise en oeuvre de la réforme de 2003, le Sénat sera composé non plus de 343 mais de 348 édiles en 2011 (© Sénat/Flickr).

Comme 2010, l’année 2011 sera marquée par des élections. Après les régionales, place aux cantonales, les 20 et 27 mars, et aux sénatoriales. Ces dernières se dérouleront en septembre, probablement le troisième dimanche du mois. Vingt-et-un sièges seront remis en jeu dans le secteur du Grand Roissy (lire plus bas). Avec une nouveauté : le département de l’Oise ne comptera plus trois mais quatre édiles après la mise en œuvre de la réforme du Sénat.

A neuf mois de ce scrutin à suspens – la majorité pourrait basculer à gauche – les candidatures sont encore floues. L’UMP, qui n’a pas encore présenté ses listes, a engagé des discussions. Le Parti socialiste a pour sa part organisé, début décembre, un vote des militants dans ses différentes fédérations. Des visages émergent d’ores et déjà dans le Grand Roissy mais les listes demeurent incomplètes en raison d’accords à nouer avec les autres formations de gauche. Des négociations qui s’annoncent âpres, certains partis de gauche (PRG, PCF) ayant mal vécu le deal passé par le PS avec Europe écologie-Les Verts.

Dans le Val-d’Oise, l’ancien ministre de la Défense et maire (PS) de Saint-Ouen-l’Aumône, Alain Richard, conduira la liste et sera assisté – parité oblige – de Dominique Gillot, maire (PS) d’Eragny-sur-Oise et ancienne secrétaire d’Etat à la Santé du gouvernement Jospin. En troisième position, le premier secrétaire fédéral Dominique Lefebvre souhaite voir l’ancien secrétaire national du Parti communiste et fondateur du Mup (Mouvement unitaire progressiste) Robert Hue, dont le siège est renouvelable.

Gilbert Roger (PS) a pour sa part été désigné chef de file de la liste du parti de la rose en Seine-Saint-Denis. Mais si l’accord est clair avec Europe écologie, rien ne semble encore conclu avec le Parti radical de gauche. La grande interrogation porte sur la deuxième place réservée aux écologistes. La sortante Dominique Voynet, maire de Montreuil-sous-Bois, se représentera-t-elle, malgré la règle du non-cumul des mandats qui prévaut dans sa formation politique?

En Seine-et-Marne, le président (PS) du conseil général Vincent Eblé conduira la liste et remplacera ainsi Yannick Bodin qui n’a pas souhaité se représenter. La sénatrice socialiste sortante Nicole Bricq figure en deuxième position.

Enfin dans l’Oise, le parti de Martine Aubry a déterminé une première liste, seulement constitué d’élus PS, ce qui chagrine le PCF. «J’ai été très surpris par l’annonce faite par le PS Oise de sa liste aux Sénatoriales de septembre 2011 : en effet, cette liste socialo-socialiste (5 PS sur 6 places dont toutes les places éligibles !) ne me parait pas du tout de nature à rassembler les grands électeurs de gauche dans leur diversité», a réagi Thierry Aury, responsable de la fédération PCF de l’Oise, dans un communiqué.

Grands électeurs

«Ce vote est une première étape, une procédure interne au PS. Dans un deuxième temps, il y aura une ouverture de négociations avec nos partenaires», a répondu Béatrice Lejeune, première secrétaire fédérale du PS dans les colonnes du Parisien le 5 décembre.

En septembre, les élections sénatoriales se dérouleront dans la moitié des départements. Les sénateurs seront élus au suffrage indirect par un collège de grands électeurs (députés, conseillers généraux et régionaux, représentants des communes), à la proportionnelle ou au scrutin uninominal, selon la taille du département.

Avec la réforme adoptée en juillet 2003, les sénateurs seront désormais élus par ce même collège pour un mandat de six ans, l’âge minimum d’éligibilité ayant été abaissé à 30 ans. Le renouvellement partiel du Sénat continuera d’être triennal (tous les trois ans), mais portera désormais chaque fois sur la moitié des sièges. Le précédent scrutin, qui s’est tenu en 2008, avait vu une forte poussée de la gauche avec le gain d’une vingtaine de sièges supplémentaires.

Ludovic Luppino

Les départements et les premiers candidats investis (sous réserve de négociations):

Oise

Création d’un nouveau siège et autres sièges remis en jeu et détenus actuellement par : Philippe Marini (UMP), André Vantomme (PS), Alain Vasselle (UMP). Pour la première fois, le département de l’Oise comptera quatre sénateurs au lieu de trois, avec la mise en œuvre de la réforme du Sénat.

Liste PS

1)    Yves Rome

2)    Laurence Rossignol

3)    André Vantomme

4)    Valérie Menn

Seine-et-Marne

Six sièges renouvelables détenus actuellement par : Michel Billout (PCF), Nicole Bricq (PS), Yannick Bodin (PS), Michel Houel (UMP), Jean-Jacques Hyest (UMP), Colette Melot (UMP).

Liste PS-PCF-Europe écologie

1)    Vincent Eblé (PS)

2)    Nicole Bricq

3)    Un candidat communiste

4)    Une candidate Europe écologie-Les Verts

5)    Michel Bisson (PS)

6)    Josyane Viguier (PS)

Seine-Saint-Denis

Six sièges remis en jeu et détenus actuellement par : Jack Ralite et Eliane Assassi (PC), Jacques Mahéas (PS), Dominique Voynet (Verts), Philippe Dallier et Christian Demuynck (UMP).

Liste PS-Europe écologie-PRG (???)

1)    Gilbert Roger (PS)

2)    Une candidate Europe écologie- Les Verts

3)    Claude Dilain (PS)

4)    Evelyne Yonnet (PS)

5)    Gérard Cosimi (PRG) ???

6)    Khady Dieng ???

Val-d’Oise

Cinq sièges remis en jeu et détenus actuellement par : Hugues Portelli (UMP), Bernard Angels (PS), Raymonde Le Texier (PS), Lucienne Malovry (UMP) et Robert Hue (MUP)

Liste PS-PCF-Europe écologie :

1)    Alain Richard (PS)

2)    Dominique Gillot (PS)

3)    Réservé au Parti communiste. Robert Hue (Mup) ???

4)    Chantal Colin (PS)

5)    Un candidat Europe écologie-Les Verts


Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

Auteur

Eric

Eric - qui a écrit 835 Articles sur Roissy Mail.


Contacter l'auteur

Partagez votre opinion

Poster un commentaire


- 1 = 7

Protected by WP Anti Spam

© 2010 Roissy Mail. Porpulsé par Wordpress.

Thèmes Wordpress par Agence Rdva