attendez-vous à savoir …

ROISSYBUSINESSBIS

A LIRE ABSOLUMENT (recommandé par RM)

silence_coupable

RoissyMail embauche !

canstockphoto16466792BIS

un rédacteur, une rédactrice. Cliquez pour en savoir plus

CARTE DU GRAND ROISSY 2014

CarteRM214

Téléchargez-là pour voir les différences avec la nouvelle (2018/19)

Prenez vos jumelles et devenez …

Prenez vos jumelles et devenez ...

pas voyeur, mais...

On rigole aux Rigoles

IMG_2347

Brasserie Les Rigoles à Paris 20. On recommande ! cliquez...

RoissyMail-Le-Magazine n°31

RoissyMail-Le-Mag-3101

Dans ce n°: le PNR, mais aussi un gros dossier très business sur les nouvelles ZAE du Grand Roissy. Un "collector"...

RoissyMail le Mag n°30

Pages de RM30BD2 copie

Tout savoir, dans ce numéro sur le Parc d'Exposition de Villepinte et son extension.

RETROUVEZ LES ANCIENS RM

RM

numéros 14 (2004) à 499 (juin 2012): une mine d'infos et de témoignages sur le Grand Roissy

Pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Un vrai roman

bn26-1.pdf

La voilà ! Téléchargez-là ici ou commandez-là chez nous

carte_roissy_2019_2 BD240
  • http://www.parisnord2.fr/

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Pour toujours mieux vous informer ...

CHOSES PUBLIQUES

Doc CP numero 2 ok

Violence à l'école: ça ne date pas d'hier. Lisez ce témoignage d'EV (2001)

Le (vrai) dernier RM le Mag !

Pages de RoissyMail Magazine 25 copie

Un numéro "collector" , carrément génial

RoissyMail Le Magazine N°32

Pages de ROISSYMAIL32BIS copie

La gare du métro « Grand Paris Express » au Mesnil-Amelot

garemetroGrandParis Mesnil-Amelot copie

Roissy Mail Le Magazine n°29

Pages de RM29bd2 copie

Les dossiers de nos Mag restent toujours jeunes... Consultez ou téléchargez le n°29 facilement.

Nos anciens journaux papiers

Capturebn2

Une mine d'infos pour comprendre le territoire

J’ai 14 ANS….

moibdrm

CLIQUEZ !

577, Amenagement, Louvres, RoissyMail

Hervé Dupont: « Il faut donner un autre sens aux silos de Louvres »

0 Commentaires 29 avril 2011

Hervé Dupont, directeur de l'EPA Plaine-de-France (© EPA).

L’EPA Plaine-De-France a lancé ce vendredi un appel à idées auprès d’architectes et d’artistes professionnels pour donner une seconde vie aux silos agricoles de Louvres (Val-d’Oise) dans le cadre de la réalisation du futur éco-quartier de 3.500 logements. Entretien avec Hervé Dupont, directeur de l’établissement public d’aménagement, maître d’ouvrage du projet.

RoissyMail : Où en est le projet d’éco-quartier de Louvres ?

Hervé Dupont: Il avance bien. Nous avons sorti le dossier de création qui a été approuvé par le préfet. D’autre part, l’établissement public foncier du Val-d’Oise est en cours d’acquisition des terrains. Quant à nous, nous avons bien avancé avec l’architecte Roland Castro mais aussi avec les réunions en présence des habitants et avec le maire (Guy Messager) et la communauté de communes (Roissy-Porte-de-France) sur le projet lui-même, qui est pratiquement bouclé. Nous lançons une consultation de promoteurs pour une première phase de travaux dans une zone située près de la gare, notamment autour de ces silos qui bientôt ne serviront plus étant donné que la coopérative agricole (Agora) en a construit de nouveaux pas très loin. Cela dégage donc un terrain où l’on réalisera ce premier programme de l’éco-quartier, sachant qu’il y aura également Puiseux-en-France avec ce que l’on appelle les Frais-Lieux, c’est-à-dire la pointe proche de la gare. Par ailleurs, la SNCF réalise actuellement une étude pour élargir le pont-rail, condition indispensable pour la réussite de cet éco-quartier.

Pourquoi souhaitez-vous lancer une consultation d’architectes pour l’avenir des silos agricoles ?

En fait, il s’agit d’un appel à idées qui s’adresse à des architectes ou des artistes professionnels du monde entier afin d’obtenir des propositions de réutilisation de ces silos qui sont des témoins de l’histoire agricole sur le site et qui peuvent représenter un symbole dans l’éco-quartier. Maintenant, il faut leur donner un autre sens. Roland Castro a suggéré de garder l’un des silos, le plus haut et le plus emblématique et de le transformer en logements. Peut-être est-il possible de les convertir en équipements, ou en simple signal urbain ou artistique ? Ou encore en belvédère puisque du sommet, on distingue très bien la plate-forme de Roissy sans entendre le bruit des avions et que l’on parvient à voir Paris par beau temps ? Nous ferons une présélection de candidats qui devront rendre une esquisse, qui sera ensuite examinée par un jury.

L’hypothèse de la démolition des silos est donc écartée ?

Non. Les réutiliser est plutôt l’option préférentielle privilégiée par le maire et nous-mêmes, mais nous n’en sommes pas totalement sûrs. Après il faut choisir une solution et la financer. Cela dépendra du résultat de cet appel à idées.

La proposition de Roland Castro est-elle réalisable financièrement ?

Tout est réalisable. Après c’est une question d’argent. La question c’est surtout que si l’on choisit de transformer les silos en logements, il faut ensuite trouver les acquéreurs. C’est là que c’est plus compliqué.

Quels types de populations souhaitez vous y accueillir ?

Dans l’ensemble de l’éco-quartier, c’est évidemment des gens de Louvres et de Puiseux qui cherchent à se loger. Egalement des gens qui travaillent à l’aéroport de Roissy ou autour, dans le parc d’activités Paris Nord 2 ou à Roissy-en-France par exemple. Cette clientèle est de tous types. Il y a aura du logement social, notamment pour des fonctionnaires qui sont amenés à travailler à l’aéroport comme les agents de la Police de l’air et des frontières (PAF). Et puis du logement en accession de toutes catégories, avec des logements assez chers pour des cadres et des logements plus modestes. Il y aura des maisons individuelles, comme du collectif, comme ce que l’on appelle du logement intermédiaire, c’est-à-dire des petits collectifs mais dans lesquels chacun bénéficie d’une grande terrasse ou d’un espace extérieur. Nous avons constaté qu’une faible partie seulement des actifs de Louvres travaille dans la plate-forme aéroportuaire alors que c’est tout près. Avec l’éco-quartier, nous prévoyons la mise en place d’un mode de transport en commun dédié qui permettra de s’y rendre plus facilement. L’éco-quartier sera alors le pôle de développement de logements le plus proche de la plate-forme à être situé en dehors des zones de bruit.

Quel est le coût prévisionnel de l’aménagement de l’éco-quartier ?

Nous avons évalué l’aménagement, comprenant les acquisitions foncières, les espaces et la voirie, sans les constructions, à environ 180 millions d’euros.

Quand débuteront les premiers travaux ?

Si tout se passe bien, en 2013 avec une fin prévue en 2014 pour la première phase. Ensuite, l’aménagement de l’éco-quartier se poursuivra sur une quinzaine d’années.

Propos recueillis par Ludovic Luppino

Une partie des silos de Louvres pourrait être reconvertie en logements.


Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

Auteur

Eric

Eric - qui a écrit 865 Articles sur Roissy Mail.


Contacter l'auteur

Partagez votre opinion

Poster un commentaire


* 8 = 72

Protected by WP Anti Spam

© 2011 Roissy Mail. Porpulsé par Wordpress.

Thèmes Wordpress par Agence Rdva