attendez-vous à savoir …

ROISSYBUSINESSBIS

A LIRE ABSOLUMENT (recommandé par RM)

silence_coupable

RoissyMail embauche !

canstockphoto16466792BIS

un rédacteur, une rédactrice. Cliquez pour en savoir plus

CARTE DU GRAND ROISSY 2014

CarteRM214

Téléchargez-là pour voir les différences avec la nouvelle (2018/19)

Prenez vos jumelles et devenez …

Prenez vos jumelles et devenez ...

pas voyeur, mais...

On rigole aux Rigoles

IMG_2347

Brasserie Les Rigoles à Paris 20. On recommande ! cliquez...

RoissyMail-Le-Magazine n°31

RoissyMail-Le-Mag-3101

Dans ce n°: le PNR, mais aussi un gros dossier très business sur les nouvelles ZAE du Grand Roissy. Un "collector"...

RoissyMail le Mag n°30

Pages de RM30BD2 copie

Tout savoir, dans ce numéro sur le Parc d'Exposition de Villepinte et son extension.

RETROUVEZ LES ANCIENS RM

RM

numéros 14 (2004) à 499 (juin 2012): une mine d'infos et de témoignages sur le Grand Roissy

Pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Un vrai roman

bn26-1.pdf

La voilà ! Téléchargez-là ici ou commandez-là chez nous

carte_roissy_2019_2 BD240
  • http://www.parisnord2.fr/

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Pour toujours mieux vous informer ...

CHOSES PUBLIQUES

Doc CP numero 2 ok

Violence à l'école: ça ne date pas d'hier. Lisez ce témoignage d'EV (2001)

Le (vrai) dernier RM le Mag !

Pages de RoissyMail Magazine 25 copie

Un numéro "collector" , carrément génial

RoissyMail Le Magazine N°32

Pages de ROISSYMAIL32BIS copie

La gare du métro « Grand Paris Express » au Mesnil-Amelot

garemetroGrandParis Mesnil-Amelot copie

Roissy Mail Le Magazine n°29

Pages de RM29bd2 copie

Les dossiers de nos Mag restent toujours jeunes... Consultez ou téléchargez le n°29 facilement.

Nos anciens journaux papiers

Capturebn2

Une mine d'infos pour comprendre le territoire

J’ai 14 ANS….

moibdrm

CLIQUEZ !

706, Intercommunalité, Le Mesnil-Amelot, Seine-et-Marne

Succès d’audience de la réunion du Mesnil-Amelot sur la grande interco

5 Commentaires 06 avril 2013

A la fin de la réunion. On reconnait au 1er plan, à gauche, M. Pavillon, 1er adjoint au maire de Villepa' et Marianne Margaté, idem à Mitry

Comment ça allait se passer ? Les acteurs et observateurs patentés du microcosme « politique » nord seine-et- marnais se posaient tous la question, depuis l’annonce de la réunion proposée (revoir ici) par Alain Aubry, maire du Mesnil-Amelot sur la « Grande interco » et qui s’est déroulée le 4 avril.

J'étais là, dans le couloir

La réunion n’était pas publique, mais comme je voulais recueillir des avis à la sortie et que je ne savais pas combien de temps ça durerait, je suis allé faire le pied de grue à la mairie du Mesnil, où se tenait la réunion. La porte était ouverte ainsi que la salle du Conseil, au premier étage, où les élus étaient réunis.

J’avais déjà vu plein de voitures au dehors et, visiblement,la salle était comble. J’y suis rentré à la fin, et j’ai compté une cinquantaine d’élus. Ce qui était une heureuse surprise, même si je m’y attendais. Pratiquement tous les maires de la « grande interco » souhaitée étaient là.

A ce que j’ai pu en entendre, tapis dans le couloir, Alain Aubry a fait une bonne et courte introduction, d’autant plus courageuse qu’il a prit, contre certains de ses amis (en fait Yves Albarello, qui n’était pas là ce soir) position pour la grande interco (revoir ma lettre ouverte à Yves Albarello pour tout comprendre, déjà téléchargée à 835 exemplaires (et depuis ça à 863 ! puis 878, 882… ) pour la grande interco.

J’ai entendu aussi les interventions de José Hennequin, maire de Villeparisis, de Joël Marion, maire de Compans et de Marianne Margaté, 1ere adjointe au maire de Mitry-Mory. Tous trois ont fait une intervention ouverte, sobre, positive. Le maire (UMP)  d’Annet-sur-Marne a posé des questions sur une éventuelle Communauté d’agglo. J-B Pinturier, maire de St-Pathus est intervenu en faveur de la grande interco.

Bernard Corneille, Daniel Haquin sont aussi intervenus. Et il y a eu un (regrettable) début de passes d’armes entre Haquin et Bernard Rigault, maire de Moussy-le-Neuf  qui a fait une intervention « juridiste » en faveur de l’actuel schéma de coopération intercommunal (SDCI). Il a fait, en disant ça, une erreur de plus: si un très grand nombre de maires avaient fait le déplacement au Mesnil, c’est que l’actuel SDCI ne leur convient pas. A l’instar de M. Bahin, maire (UMP) de Thieux, qui m’ a autorisé à écrire que le sujet de la Grande Interco n’était pas tabou, à ses yeux, Mais aussi…

Stéphane Jabut, maire de Dammartin, Gilles Chauffour, J-L Durand, (derrière lui, Daniel Dometz, maire de Saint-Mard) M. Haquin et J-B Pinturier (St-Pathus)

Gilles Chauffour,  maire (UMP) de Villeneuve est pour la Grande Interco

C’est aussi ce qu’il m’a autorisé à écrire et je lui ai dit que j’en ferais un sous-titre. Dont … acte. Le maire de Villeneuve-devant-Dammartin a pris ses responsabilités. D’autres élus UMP vont le faire prochainement, m’ont-ils assuré.

En fait, Yves Albarello est de plus en plus lâché par ses amis. Après Jean-Louis Durand, Alain Aubry, Gilles Chauffour, et on peut dire M. Bahin (en attendant d’autres donc), considèrent qu’on peut travailler sur l’hypothèse de la grande interco.

Si on ajoute à ceux-ci  les élus de Dammartin et de  l’essentiel de la CC Plaine de France, on peut dire qu’à part Yves Albarello, plus personne ne croit à la « petite interco ».

Réunion à la préfecture le 11 avril

On a apprit qu’une réunion des élus concernés se tiendra à l’invitation de la préfète sur ces sujets.

Le feuilleton continue… *

EV

MM. Bahin (maire de Thieux), X (?, désolé), Marion (Compans), Corneille (Othis, conseiller général)


Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

Auteur

Eric Veillon

Eric Veillon - qui a écrit 1866 Articles sur Roissy Mail.

Observateur

Contacter l'auteur

Votre commentaire

5 Commentaires

  1. gilles chauffour dit :

    Merci M. Veillon.
    Vos rappels me conviennent.
    Pour le reste, je me garderai de commenter.
    Bien cordialement.
    G.C.

  2. gilles chauffour dit :

    Bonjour Monsieur Veillon.
    Je note que vous avez cité les interventions de MM. Hennequin et Marion, ainsi que celle de Mme Margaté.
    Vous faites un « sous-titre » avec mon adhésion à « la grande interco » sans citer ma prise de parole juste après M. Hennequin et avant » le maire UMP d’ Annet »…
    Vous ne pouvez pas comme Cabrel prendre des « chemins de traverse »…
    En effet « mon adhésion à une grande interco » est si je puis dire historique, car j’en parlais déjà lors de mes voeux en janvier 2012. Je parlais d’ une grande interco pesée et mesurée.
    Si vous ne vous étiez pas absenté entre M. Hennequin et le maire d’Annet, vous auriez noté que reprenant les propos des précédents intervenants, j’ avais dit -pour faire court- que pour que les villages comprennent bien l’ intérêt de « la » grande interco il aurait été nécessaire de donner des explications et faire des propositions explicites afin que les craintes « d’absorption » des campagnes par la ville soient levées. J’ ai ajouté que pour qu’une « grande » interco puisse voir le jour il fallait toujours définir les clefs de répartition ( et partant la gouvernance)…. Et j’ai fait remarquer que le temps manquait pour revenir vers les Conseils Municipaux… QU’ IL FAUDRAIT DU TEMPS POUR DISCUTER.
    … Je ne devrais rien ajouter d’autre… Je ne peux tout de même m’empêcher de penser que vos flèches verbales contre Monsieur Albarello se décochent souvent par des arcs que vous allez fabriquer chez ses Amis. Parfois très proche. Même si vous réfutez souvent le vocable , si si, vous faites vraiment un travail de journaliste.
    Bien cordialement.
    G.C.

    • Eric Veillon dit :

      Merci, M. le Maire, pour ces précisions. Très franchement, à l’endroit où j’étais, je n’ai pas entendu toutes les interventions. Vous avez donc bien fait de rappeler la vôtre.
      Deux mots là-dessus, s’il vous plait. J’ai relu votre discours des vœux de cette année où vous rappelez que l’année d’avant, vous aviez déjà évoqué l’intercommunalité. Je vous cite :
      « Une belle intercommunalité, vaste mais mesurée , avec beaucoup de communes mais pesée. Et qui surtout respecte les Villageois, les paysans, le ruraux que nous sommes depuis toujours et que nous volons continuer d’être. Aujourd’hui ce n’est pas gagné. Je me réjouis de la mis en place prévue pour juin mais il y a encore beaucoup de discussions nécessaires avant d’arriver à quelque chose de concret, une intercommunalité partagée. Alors je renouvelle ce vœux qui m’est cher ».

      Je suis sûr que vous conviendrez avec moi que tout cela restait bien vague, et ne posait pas vraiment (si ce n’est d’une manière subliminale ?) la question de Mitry, Compans et Villeparisis, au cœur du débat.

      Vous avez donc clarifié votre position, et personne ne s’en plaindra. Bien sûr qu’il faut parler des compétences, de la gouvernance. Et le temps passe vite !
      Quant à mes « flèches » qui visent Albarello, je vous rappellerai, en vous renvoyant à la « lettre ouverte » que j’ai publiée (le jour de la Saint Valentin…), que je n’ai rien contre lui, bien au contraire. Mais ses positions sur la petite interco, je me permets de le penser, ne sont pas à même de créer le « choc de territorialité » dont a besoin le nord-ouest de la Seine-et-Marne.

      Et que j’ai mon propre atelier d’arcs. Nul besoin d’aller les fabriquer chez les proches amis du député.

      Bien à vous

  3. aubry alain dit :

    Il me semble important et nécessaire de préciser ce qui suit.

    Que les choses soient claires pour TOUS, cette réunion avait pour but de parler effectivement de l’interco et de preciser l’arrete Préfectoral portant sur le périmètre et la mise en place de l’intercommunalité. Chacun à pu s’exprimer, élus de gauche et de droite.
    A ce jour , je vous confirme que je ne  » lâche » pas le Député Yves ALBARELLO, je ne renie rien sur les positions prises avec mon conseil municipal.
    Le périmètre n’est pas remis en cause par Madame la Préfète et nous en avons débattu ensemble.
    ALAIN AUBRY maire Le Mesnil-

    • Eric Veillon dit :

      Je dois vous avouer, M. Le Maire, que je suis surpris par votre mot ou que je ne le comprends pas bien.
      Rappelons que votre ami Jean-Louis Durand, maire UMP de Marchémoret s’est prononcé sans aucune ambiguïté dans ces colonnes pour l’extension du périmètre à Compans et à Mitry. Vous même, le 14 mars, l’avez suivi tout aussi clairement dans ces même colonnes. Peu de temps avant, les élus de droite de Mitry et de Villeparisis (sauf un) s’étaient prononcés dans le même sens en soutenant sur ce point la majorité de leur conseil municipal.

      Après la réunion que vous avez initiée jeudi dernier, Gilles Chauffour, maire UMP de Villeneuve, s’est prononcé à son tour pour la grande interco et m’a autorisé (vous étiez là), a en faire part dans mon compte rendu. De même M. Bahin, maire (UMP) de Thieux a reconnu ce soir là, que la question du périmètre n’était plus à ses yeux, un sujet « tabou ». Et vous savez comme moi que d’autres maires de droite penchent pour le « grand périmètre », même si pour des raisons diverses, ils ne souhaitent pas, jusqu’à maintenant du moins, s’exprimer publiquement là-dessus. Ce qui regrettable au demeurant.

      Vous avez donc organisé cette réunion, qui avait (au moins…) pour objet de discuter du périmètre, sinon on ne comprend pas bien pourquoi les maires de Compans, Mitry et Villeparisis y avaient été conviés et s’y sont exprimés. Cette réunion était par ailleurs tout à fait logique puisque la préfete a souhaité prolonger jusqu’à juin l’adoption définitive du SDCI, pour permettre la concertation.

      Vous voyez donc que la position maintenue à ce jour par Yves Albarello (une petite interco, taillée sur mesure pour des raisons purement partisanes) ne fait pas l’unanimité à droite, loin de là.
      Je vous accorde que le mot « lâché » était un peu fort, mais il faut bien appeler un chat un chat: sur la question du périmètre, les élus UMP ci-dessus mentionnés ne sont pas d’accord (à moins qu’ils aient changé d’avis depuis hier…) avec le député maire de Claye-Souilly. Ce qui ne signifie pas, évidement, et je le précise ici, qu’ils sont en désaccord sur le reste.

      Au moment où la nécessité d’une « République exemplaire » se fait sentir cruellement, il est bon que de plus en plus les élus s’expriment clairement sur tous les sujets, et notamment sur celui de l’intercommunalité, qui touche les citoyens de près.


Partagez votre opinion

Poster un commentaire


6 + = 10

Protected by WP Anti Spam

© 2013 Roissy Mail. Porpulsé par Wordpress.

Thèmes Wordpress par Agence Rdva