attendez-vous à savoir …

ROISSYBUSINESSBIS

A LIRE ABSOLUMENT (recommandé par RM)

silence_coupable

RoissyMail embauche !

canstockphoto16466792BIS

un rédacteur, une rédactrice. Cliquez pour en savoir plus

CARTE DU GRAND ROISSY 2014

CarteRM214

Téléchargez-là pour voir les différences avec la nouvelle (2018/19)

Prenez vos jumelles et devenez …

Prenez vos jumelles et devenez ...

pas voyeur, mais...

On rigole aux Rigoles

IMG_2347

Brasserie Les Rigoles à Paris 20. On recommande ! cliquez...

RoissyMail-Le-Magazine n°31

RoissyMail-Le-Mag-3101

Dans ce n°: le PNR, mais aussi un gros dossier très business sur les nouvelles ZAE du Grand Roissy. Un "collector"...

RoissyMail le Mag n°30

Pages de RM30BD2 copie

Tout savoir, dans ce numéro sur le Parc d'Exposition de Villepinte et son extension.

RETROUVEZ LES ANCIENS RM

RM

numéros 14 (2004) à 499 (juin 2012): une mine d'infos et de témoignages sur le Grand Roissy

Pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Un vrai roman

bn26-1.pdf

La voilà ! Téléchargez-là ici ou commandez-là chez nous

carte_roissy_2019_2 BD240
  • http://www.parisnord2.fr/

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Pour toujours mieux vous informer ...

CHOSES PUBLIQUES

Doc CP numero 2 ok

Violence à l'école: ça ne date pas d'hier. Lisez ce témoignage d'EV (2001)

Le (vrai) dernier RM le Mag !

Pages de RoissyMail Magazine 25 copie

Un numéro "collector" , carrément génial

RoissyMail Le Magazine N°32

Pages de ROISSYMAIL32BIS copie

La gare du métro « Grand Paris Express » au Mesnil-Amelot

garemetroGrandParis Mesnil-Amelot copie

Roissy Mail Le Magazine n°29

Pages de RM29bd2 copie

Les dossiers de nos Mag restent toujours jeunes... Consultez ou téléchargez le n°29 facilement.

Nos anciens journaux papiers

Capturebn2

Une mine d'infos pour comprendre le territoire

J’ai 14 ANS….

moibdrm

CLIQUEZ !

1033, Coup de coeur, Grand Roissy

Création du Club des Acteurs du Grand Roissy (fusion du Pays de Roissy et de l’association des Collectivités du Grand Roissy)

1 Commentaire 28 juin 2018

Nathalie Simmenauer (Air France) remettant un bouquet à Chantal Romand. A la tribune, ce sont Patrick Renaud et Joël Sonnes

Ça se préparait depuis un moment. Lundi 25, à l’hôtel Pullman de Roissypôle, l’association  Pays de Roissy  CDG (créée en 2003)  et celle des Collectivités du Grand Roissy (créée en 2011) ont voté, lors de leurs assemblées générales leur fusion pour donner naissance au « Club des Acteurs du Grand Roissy ». il s’agit, selon le président Renaud, désormais président de la nouvelle structure, d’avoir « une meilleure efficacité et une meilleure lisibilité de nos actions ».

le logo de la nouvelle association

En fait, l’association des Collectivités du Grand Roissy (qui était, selon moi une très bonne initiative), dont Patrick Renaud était aussi président,  ne fonctionnait plus vraiment, depuis un moment, et en particulier depuis la création de l’ET Paris Terres d’envol (93). Malgré les efforts faits d’ailleurs. Et on regrettera ici, le peu d’engouement du président de Terres d’Envol, Bruno Beschizza, maire d’Aulnay, pour le Grand Roissy.

Hommage et félicitations à Chantal Romand

Pays de Roissy fut donc créée en 2003 à l’initiative d’Air France. Je l’ai connue au moment de sa préparation. A cette époque (ça devait être 2002), Guy Tardieu, alors directeur de cabinet du PDG d’Air France (Jean-Cyril Spinetta) et aujourd’hui délégué général de la FNAM était venu me voir, dans mon antre du Vieux-Pays de Tremblay pour me faire part d’une idée que son PDG avait eue. Dans ces années-là, le bruit de CDG faisait beaucoup de bruit parmi les riverains. En fait tous les » opposants » s’attaquaient à ADP (alors qu’ADP n’a pas d’avion…). Et comme Air France (plus gros transporteur de CDG et plus gros employeur de l’aéroport et de la région de Roissy) était celui qui faisait le plus de bruit, l’idée était de faire quelque chose en faveur du territoire et de ses habitants. Spinetta, m’avait expliqué Guy Tardieu, avait eu connaissance d’une initiative dans un pays nordique, visant à favoriser l’acceptabilité, par les riverains, d’un établissement « nuisant » (une centrale de mémoire) et que ça avait bien marché.

D’où l’idée de faire quelque chose à Roissy. Guy Tardieu, qui savait que je connaissais bien le territoire, m’avait demandé mon avis. J’ai tout de suite dit que c’était une bonne idée. Et m’a aussi demandé si je pouvais leur donner des conseils, ce que j’ai accepté très volontiers, bénévolement.

Il était accompagné, ce jour-là, de Chantal Romand, dont j’ai fait la connaissance. Elle était à l’époque directrice des opérations du hub d’Air France et avait été pressentie pour diriger ce qui allait devenir l’association du Pays de Roissy.

Peu de temps après, je reçois un coup de fil d’un gars d’une agence de com’ qui avait été missionnée par Air France pour accompagner le projet. Ledit gars me demande plein de trucs, me bombarde de questions… J’apprends donc que cette agence était payée par Air France et donc, je lui réponds que dans ces conditions, mon aide ne serait pas … bénévole. Fâché le gars… Plus de nouvelles…

J’avais revu Chantal après ça. Et, je ne sais plus exactement ce qui s’est passé (elle non plus d’ailleurs), y’avait eu fâcherie de sa part envers moi (elle a son caractère…) et, du coup, me voici boycotté.  Bon…  Boycotté jusqu’à la cérémonie d’inauguration de Pays de Roissy, qui s’était déroulée en grandes pompes au Sofitel de CDG (aujourd’hui Mercure). C’est que Air France avait « dealé » avec le groupe ACCOR  et le premier président de l’association fut Claude Chevauché, alors directeur de l’hôtel (puis ce fut, jusqu’à ces jours, son successeur Joël Sonnes, aujourd’hui directeur du Pulmann) , et Chantal en était la « secrétaire générale ». Air France soutenant financièrement, jusqu’à ce jour, l’association.

Puis, comme toujours, les choses se sont arrangées et je n’étais plus persona non grata, et on a appris à mieux se connaitre (en plus elle a des accointances lorraines…) et s’apprécier (aujourd’hui c’est le grand amour !!) …

Un travail rare et exceptionnel

J’ai suivi depuis ça, de prés ou de loin, le travail de Pays de Roissy. Chantal avait pris sa retraite anticipée fin 2003 et a pu se consacrer presqu’a plein temps à l’assoc (elle était aussi  adjointe au maire de Mareil-en-France (joli village du Val d’Oise, non loin de Roissy, elle en est le maire aujourd’hui). Elle a fait un boulot super. Il faut se souvenir qu’à l’époque, le « pôle de Roissy » comme on l’appelait, était « mentalement » divisé.  Les élus ne se connaissaient pas, les entreprises avaient du mal à comprendre le territoire…

Elle a pris son bâton de pèlerin, et est allée voir tout le monde. Élus, entreprises (pour les grandes, je peux vous dire que la cotisation était salée…) ont adhéré en masse (elle avait toujours son carnet d’adhésion dans son sac, qu’elle dégainait rapidement !). Et gros boulot, constant dans la durée. Commissions diverses, (dont celle « économie », animée avec assiduité depuis le début par Jean-François Benon, DG du CEEVO), assemblées générales festives, réunions diverses, mises en contact, site web (dommage, pas toujours à jour) et même le Père Noël  … La visibilité du Grand Roissy, au moins à l’intérieur, s’en est trouvée renforcée grandement. D’autant qu’elle avait eu l’intelligence d’inclure le sud de l’Oise dans l’association, partie intégrante du Grand Roissy, (et pas la moindre). Ce que, à ce jour encore, personne ne fait (sauf ma carte du Grand Roissy…), à grand tort, à mon avis.

Un exemple ? Un jour je rencontre Roger Boulonnois, alors maire de Saint-Mard (77)  mais surtout député de la circonscription (6ème à l’époque) concernée par « Roissy ». Il était suppléant et avait remplacé,  à l’Assemblé nationale, Jean-François Copé, qui avait été nommé ministre. Boullonois me dit, avec enthousiasme, tu sais Eric, je suis content, grâce aux contacts à Pays de Roissy, j’ai pu régler un problème de ligne de bus avec les CIF (qui étaient membre de l’assoc’). J’étais sur le cul et lui dit: mais bon sang, tu es député du secteur, tu pouvais pas régler ça tout seul ? Visiblement non… Et des « anecdotes » comme ça, j’en ai plein…

Bien… Vous pourrez voir le communiqué publié (avec la composition du bureau ) à l’issue des AG de lundi. Et un document sur la préparation de la fusion (où on parle d’argent…).

Plein succès à la nouvelle association ! (même si j’ai un peu de doutes… ) EV

pendant l'AG. A droite (pour une fois...) c'est Joël Marion, maire de Compans (77) et trésorier de la nouvelle association




Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

Auteur

Eric

Eric - qui a écrit 902 Articles sur Roissy Mail.


Contacter l'auteur

Votre commentaire

1 commentaire


Partagez votre opinion

Poster un commentaire


6 - = 1

Protected by WP Anti Spam

© 2018 Roissy Mail. Porpulsé par Wordpress.

Thèmes Wordpress par Agence Rdva